Peseux balance ton plastique!

QUESTIONS FREQUENTES

Combien de temps va durer l’action de Peseux en mieux?
La récolte-test est prévue sur 3 samedis matin uniquement (27.10, 10.11, 1.12).

Peut-on mettre les blisters de paquet de biscuit au PET puisqu’ils portent le no 1?
En principe oui, veuillez nous faire savoir si un commerce vous refuse de les déposer – il vrai que les containers présentent une dessin de bouteille à côté de l’indication PET.

 


ARTICLE ARCINFO DU 17.10.18

L’association «Peseux en mieux» veut changer les mentalités. Lors de trois matinées, les Subiéreux
pourront amener leur déchets en plastique à un écopoint, pour recyclage. De quoi faire bouger les politiques? Laurence Calandra et Pierre-Alain Heubi, membres de l’association «Peseux en mieux», veulent débarrasser leur village du plastique.
Texte:

Laurence Calandra et Pierre-Alain Heubi, membres de l’association «Peseux en mieux», veulent débarrasser leur village du plastique. MURIEL ANTILLE

«Les déchets nous rassemblent.» Par cette phrase, Pierre-Alain Heubi résume l’action que l’association citoyenne «Peseux en mieux» va mettre en place ces prochains jours. Hier, lors d’une conférence de presse, le président a exprimé la nécessité de «lutter contre le tout-plastique dans notre société.»

La prise de conscience est mondialisée. Les actions contre le plastique se multiplient, à l’image des plastic attacks ou du militantisme zéro déchet. «Peseux en mieux» veut apporter sa pierre à l’édifice en proposant une action concrète dans sa zone d’influence.

La Suisse à la traîne

Lors de trois matinées, les Subiéreux sont invités à apporter leurs déchets en plastique à l’écopoint de Boubin. L’objectif premier est qu’«ils prennent conscience» de la quantité de plastique qu’ils consomment, afin de la diminuer. L’action est gratuite et permettra, en plus, de vider sa poubelle. La commune de Peseux met à disposition l’écopoint, qui n’a d’ailleurs pas été choisi au hasard: «Il est symbolique, puisque beaucoup de personnes viennent y déposer n’importe quoi», raconte Pierre-Alain Heubi.

Les membres du comité souhaitent que les intéressés trouvent des solutions alternatives au plastique, comme les sachets réutilisables et la consommation de produits locaux. Ils espèrent également que l’action «aura des répercussions au-delà du seul village concerné.»

L’association dénonce le manque d’investissement de la Confédération: «Depuis quelques années, en Europe, des systèmes sont mis en place pour le recyclage. La Suisse est à la traîne: nous consommons trois fois plus de plastique que nos voisins et recyclons 30% de moins», assure Laurence Calandra, membre du comité.

Effet de masse

La volonté de «Peseux en mieux» n’est pas d’«entrer dans une contestation politique de haut vol», mais plutôt de trouver des solutions, comme l’explique Pierre Alain Heubi. Grâce aux échanges qu’ils auront avec les citoyens, les organisateurs espèrent pouvoir lancer des groupes de réflexion au printemps: «Nous voulons que les idées viennent des gens.»

De leur côté, les membres du comité essaient déjà de laisser tomber ces emballages. Laurence Calandra a changé ses habitudes: «Je fais une partie des produits ménagers moi-même, ainsi que les produits de beauté.» Pierre Alain Heubi emporte ses contenants au marché, achète local et assure que «dans un ménage de cinq personnes, nous utilisons deux sacs-poubelles de 17 litres par mois.»

Le plastique récolté lors de ces trois samedis sera recyclé grâce à un partenariat avec la déchetterie d’une commune bernoise limitrophe: «Elle ne veut pas être mentionnée, de peur que certains fassent du tourisme de déchets, ce qui n’est pas notre but.» Pierre Alain Heubi ne craint pas d’être submergé de détritus lors de ces trois samedis: «Nous n’allons pas demander de certificat de domiciliation.» D’autant plus que l’effet de masse aura un plus bel impact.

Ecopoint de Boubin, à Peseux, les samedis 27 octobre, 10 novembre et 1er décembre de 9h à 12h.

——-

Flyer Rapportez tous vos plastiques

Flyer Rapportez tous vos plastiques

#rapporteztousvosplastiques