Distribution gratuite de compost 100% subiéreux samedi 6 avril 8h30-12h30

Du compost subiéreux? Bien sûr qu’il en existe!
Grâce au tri des déchets verts de nous autres, habitants de Peseux, des dizaines de tonnes de terreau de qualité sont produites chaque année.

Epluchures, déchets de jardin et restes de repas sont acheminées chaque semaine à la Compostière du Val-de-Ruz par les Travaux publics de Peseux où ils subissent une transformation durant 9 mois environ (voir interview).

Deux fois par an l’association citoyenne Peseux en mieux célèbre la « boucle bouclée » des déchets verts subiéreux lors d’une distribution conviviale sur le parking de la Maison de commune. 

La population est invitée à venir s’approvisionner de SON compost
samedi 6 avril de 8h30 à 12h30 !

En moins de trois heures, les 2,5 mètres cube de compost ont retrouvé la terre de Peseux! (Photo: S. Sintz)
En moins de trois heures, les 3-4 mètres cube de compost seront retournés aux citoyens de Peseux! (Photo: S. Sintz)

L’action compost, c’est toujours l’occasion de bavarder entre citoyens et de partager un café dès 8h30 puis l’apéritif depuis 11h.

Quantité maximum : 50 litres par ménage (possibilité de repasser en fin de matinée suivant ce qu’il reste).

#actiondechetsPEM #PeseuxEnMieux

PARTENAIRES DE L’ACTION COMPOST

  • M. Troiano de la boucherie de la Fontaine à Peseux a offert les plats de viandes froides à l'occasion de la distribution de compost par Peseux en mieux le 16 sept. 2017. Merci à lui!

Les médias ont joué le jeu !

L’association citoyenne «Peseux en mieux» veut créer le buzz. Les Subiéreux sont invités à apporter leurs déchets en plastique à un écopoint, durant trois matinées. De quoi créer une prise de conscience des citoyens et des politiques? (Photo: Muriel Antille)
L’association citoyenne «Peseux en mieux» veut créer le buzz. Les Subiéreux sont invités à apporter leurs déchets en plastique à un écopoint, durant trois matinées. De quoi créer une prise de conscience des citoyens et des politiques? (Photo: Muriel Antille)

Le 16 octobre a été une matinée trépidante pour le team déchets de Peseux en mieux! A 10h pétantes les journalistes Vicky Huguelet d’Arcinfo et Sarah Massy de RTN prenaient soigneusement leurs notes. L’ambiance est au partage d’expériences, Sarah Massy habitait le canton de Berne il y a quelques années, où les écopoints étaient inexistants. «A mon arrivée dans le canton de Neuchâtel, j’ai été épatée par les points de récoltes». Avec sa collègue de la presse écrite, elle fait partie de celles et ceux qui cherchent des alternatives à la société de consommation.

L’enthousiasme est à son comble quand, sur l’initiative de la photographe Murielle Antille, nous nous mettons à la mise en scène du débarras vigoureux de déchets plastiques, devant l’écopoint de Boubin où aura la lieu la récolte-test sur 3 samedis matin: 27 octobre, 10 novembre et 1er décembre. (pah)

L’article d’Arcinfo, le sujet au journal de RTN du (17.10.18 – 7h) avec l’interview de Laurence et plus sur https://peseux-en-mieux.ch/recolte-test-tous-plastiques/

#rapporteztousvosplastiques #plastiquepeseuxenmieux #boubinpeseuxenmieux

Retrouvez-nous sur FaceBook!

La ronde du compost à Peseux ou la démonstration de l’économie circulaire

L’économie circulaire, c’est quand une ressource, nos restes d’aliments par exemple, réintègre le cycle de la production de futurs aliments. Dans l’exemple de la nourriture, les déchets nécessitent de passer par le processus du compostage dont on retire cette terre noire et inodore, encore fumante et extraordinairement riche en nutriments.

Un terreau fertile est le produit du travail de la Compostière du Val-de-Ruz. A mélanger avec l'équivalent de terre tant la matière est puissante!
Un terreau fertile est le produit du travail de la Compostière du Val-de-Ruz. A mélanger avec l’équivalent de terre tant la matière est puissante!

A l’inverse, l’économie linéaire considère le déchet comme  juste bon pour la poubelle. C’est un double gâchis: d’une part la matière consumée ne fertilisera plus rien, d’autre part son incinération va nécessiter une source importante de chaleur artificielle, obtenue en brûler du pétrole – on connaît la suite : dégagement de CO2 et réchauffement climatique.

Nous avons donc la chance, dans notre pays comme ailleurs, que des filières de collectes des déchets verts aient été mises en place. Une chance à exploiter davantage car, selon les statistiques les sacs taxés promis à l’incinération sont constitués d’une tiers de déchets verts qui auraient pu être recyclés. A bon entendeur…

Au printemps et en automne, l'association citoyenne Peseux en mieux organise la distribution du compost produit au moyen des déchets verts du village. (Photo : S. Sintz)
Au printemps et en automne, l’association citoyenne Peseux en mieux organise la distribution du compost produit au moyen des déchets verts du village. (Photo : S. Sintz)

Reflets actifs du Poutzday communal du 8 septembre 2018

 

Amis de Peseux (en mieux), tous au Poutzday le 8 septembre!

Samedi 8 septembre au matin, le village se retrousse les manches. Les autorités de la commune ont décidé d’emboîter le pas à l’action cantonale contre le littering des Poutzdays – inspirée des WordClean-Up days.

A cette occasion, il sera procédé au ramassage de déchets « courants », soit : canettes, plastiques, mégots, etc. Peseux en mieux encourage ses membres à s’inscrire à l’opération.

Rendez-vous: samedi 8 septembre, 9h à la salle Peillon (Maison de commune) où seront précisés les zones et les itinéraires concernés.
Inscription par e-mail à
Equipement: bonne paire de chaussures, habits résistants à la pluie.
A disposition: gants, pinces, gilets et sacs taxés seront distribués à chaque participant en début de manifestation.

En 2017, des bénévoles de PEM ont tenu des stands aux écopoints où des échanges fructueux avec les usagers ont eu lieu. Cette action au contenu augmenté sera reconduite cet automne. Dates suivront.

En savoir plus :

#actiondechetsPEM
#imperatifdevivremieuxapeseux

 

Assemblée générale 2018: réalisations concrètes et projets en « mûrissement »

Le 1er juin 2018, lors de l’assemblée générale de Peseux en mieux, la rétrospective avaient des senteurs de fruits arrivés à maturité ! A peine remise de CoteAmazone, la visite haute en couleur des Surui d’Amazonie (photos FB) des 24 et 25 mai derniers et de la torrée AmazoNeuchâteloise qui a réuni 300 personnes sur la Côte, l’association a annoncé la reprise des actions de sensibilisation au tri des déchets aux écopoints du village dès rentrée.

La délégation d'Amazonie a été reçue au son du cor des Alpes puis des accordéons schwytzois. La manifestation a réuni 300 personnes à Chantemerle (Corcelles) autour d'une giga-torrée offerte. (Photo: S. Sintz)
La délégation d’Amazonie a été reçue au son du cor des Alpes puis des accordéons schwytzois. La manifestation a réuni quelque 300 personnes à Chantemerle (Corcelles) autour d’une giga-torrée offerte.

Le conseiller d’Etat Jean-Nat Karakash a salué le combat de son homologue, le chef Almir Narayamoga, surnommé le « Ghandi amazonien ».

Parfum d’humus le 30 avril sur le parking de la maison de commune où a eu lieu la distribution de compost 100% subiéreux. Quatre à cinq mètres cube ont été pelletés dans la bonne humeur par les membres de l’association au profit d’une cinquantaine de jardiniers locaux. L’occasion de rappeler que le recyclage et la notion d’économie circulaire sont au cœur de la philosophie de l’association. Une distribution aura lieu en automne, toujours en partenariat avec la Compostière du Val-de-Ruz.

Au début de l’été, grâce au sponsoring de Von Arx SA et à l’excellent partenariat avec M. et Mme Voegeli de l’entreprise éponyme, notre village verra sa fresque citoyenne inaugurée. L’artiste chaux-de-fonnier Soy met actuellement la dernière main à son « graf’ » géant sur l’entrepôt de l’entreprise de boissons. Dès le début, c’est-à-dire lors de la 1ère Assemblée citoyenne organisée par Peseux en mieux le 14 mai 2016, l’objectif de cette fresque était de renforcer l’esprit d’appartenance des Subiéreux avec leur village.

Au moins une fois par an, Peseux en mieux organise une assemblée citoyenne. Celle du 30 novembre 2017 a revêtu la forme du World Café citoyen. Des nombreux échanges autour des  thèmes proposés ont résulté les constats que Peseux a besoin de développer la solidarité communautaire. Bien des habitants ne savent en effet pas où se tourner pour trouver conseil, entraide et information. La création d’un lieu facilitant ce type d’échanges s’impose donc et le comité de PEM planche sur la création d’un tel endroit.

Suite à une interpellation d’un membre concernant le nouveau vote sur la fusion de Peseux avec les communes de Valangin, Corcelles-Cormondrèche et Neuchâtel, le président de PEM a rappelé que, conformément à aux statuts adoptés lors de l’AG 2017, l’association est désormais apolitique. Elle ne prendra donc pas position sur cette question.

Avant de partager le verre de l’amitié en compagnie de Soy, venu partager avec le public son vécu de la collaboration autour de la fresque citoyenne, il a été rappelé que Peseux en mieux reçoit volontiers les impulsions des Subiéreux via son site, les réseaux sociaux FB et Twitter et son adresse mail : . (JL/PAH)

 

 

Une torée avec seize membres de la tribu Suruì

Article paru dans Arcinfo du 12 mai 2018

Photo Keystone
Photo Keystone

PESEUX/CORCELLES La forêt au cœur de deux jours d’échanges.

Chef de village amazonien, Almir Narayamoga Suruì fut le premier Suruì à aller à l’université. Il en est revenu avec un diplôme de biologie, un ordinateur et internet. Cet homme né en 1974 est devenu l’un des plus grands activistes autochtones d’Amérique du Sud. Il s’est réfugié aux Etats-Unis en 2007, sa tête ayant été mise à prix au Brésil.

Le dignitaire Almir et quinze autres Suruìs – dont la plupart n’ont jamais quitté le Brésil auparavant – seront de passage dans la région pendant deux jours, à l’instigation de l’association Peseux en mieux. Avec un programme en trois temps, qui démarre par une torée jeudi 24 mai au Stand de tir de Corcelles (dès 17h) à laquelle la population est invitée. Sur ce site avec vue sur le lac et les Alpes, les hôtes Suruì seront initiés à l’art d’emballer le saucisson neuchâtelois. Cor des Alpes, accordéons, danses traditionnelles Suruì et du MDC, la soirée s’annonce haute en couleurs. Le conseiller d’Etat Jean-Nathanaël Karakash viendra prononcera une allocution.

Le lendemain, le groupe visitera Neuchâtel avec guide et interprète. Il sera ensuite reçu par deux conseillers communaux de la Ville.

Planter 1000 arbres

Suivra un 3e rendez-vous interactif avec 300 élèves au collège primaire des Guches, à Peseux. Après avoir visionné un film sur l’Amazonie, les écoliers pourront poser des questions aux Suruìs. La rencontre se conclura par une flash-mob sur le terrain de Pamplemousse.

La forêt est au cœur de cette visite, point de départ d’échanges qui vont se multiplier à l’enseigne de CôteAmazone. «Nous allons développer un partenariat», détaille Sébastien Schintz, de Peseux en mieux. L’objectif est de financer la plantation de mille arbres en Amazonie et la formation de jeunes qui envisagent d’entreprendre des études supérieures. Avec ses concitoyens, le chef Almir lutte sans relâche contre la déforestation en Amazonie. Il a convaincu Google Earth de l’aider dans son combat pour lutter contre le déboisement illégal. BRE

#coteamazone #torreeamazoneuchateloise #torreelacote #surui #PeseuxEnMieux

Subiéreux-ses, votre compost est avancé (et gratuit)!

Ajoutez VOTRE compost 100% subiéreux sur vos jardins, plates-bandes et plantations de terrasses et balcons!

Télécharger le flyer "Distribution gratuite de compost par Peseux en mieux"
Distribution gratuite de compost par Peseux en mieux

Samedi 28 avril, entre 8h30 et 12h30, les bénévoles de Peseux en mieux se feront un plaisir de vous seconder dans le remplissage de vos sacs – dont vous n’oublierez pas de vous en munir… – et de vous proposer un café (voire plus à l’heure de l’apéro!).

Notre association recrute toute personne intéressée à favoriser le mieux vivre ensemble sous toutes ses formes à Peseux et sur la Côte. Renseignements:

Ce terreau est produit à la Compostière du Val-de-Ruz où la Commune de Peseux fait acheminer nos déchets verts.

Christiane Kuntzer de la compostière du Val-de-Ruz répond aux questions de Peseux en mieux.

#compostpeseux #compostpeseuxenmieux #imperatifdevivremieuxapeseux #peseux

24-25 mai 2018 : l’Amazonie nous fait l’honneur de sa visite!

16 indigènes d’Amazonie visiteront la Côte (Corcelles-Cormondrèche-Peseux) les 24 et 25 mai prochains. Ils n’ont pour la plupart jamais quitté le Brésil. Ces 24 heures passées ensemble seront donc marquantes pour eux comme pour nous. Ce court rendez-vous est le point de départ pour des échanges de savoirs sur la durée, à l’enseigne de CôteAmazone.

Le chef Almir de l'accueil réservé par la Conseil communal de Peseux en mars 2017. (Photo: S. Sintz)
Le chef Almir a été accueilli officiellement par le Conseil communal de Peseux en mars 2017. (Photo: S. Sintz)

Impressionnant comme ce peuple qui vivait jusqu’en 1969 comme au néolithique s’est adapté au monde moderne. Aujourd’hui ils gèrent leur territoire de chasse grâce aux satellites de leur partenaire Google!

La forêt est le dénominateur commun de la rencontre prévue les 24 et 25 mai 2018. Ce peuple de la forêt amazonienne sera en effet accueilli dans les bois de la Côte, au lieu-dit Chantemerle, qui offre un panorama unique sur le lac de Neuchâtel, à l’occasion de la Torrée AmazoNeuchâteloise.

Cordiale bienvenue aux habitants de la Côte à la rencontre des peuples de la forêt!

#coteamazone #peseuxenmieux #echangedesavoirs #foretpeseux #corcelles #peseux #torreeamazoneuchateloise